ÉCRIT PAR
Publié le 20 Fév 2019
Partager

Des postes de direction aux postes techniques, et ce malgré une légère augmentation, les femmes sont encore rares dans l’industrie de la diffusion et plus généralement dans  celle des médias, du divertissement et des technologies.
Les femmes représentent seulement 18 % des postes derrière la caméra dans les 250 plus grands succès du box-office, ce qui constitue une hausse de 1 % par rapport à 2016, selon le centre pour l’étude des femmes à la télévision et au cinéma.

« Vous ne pouvez pas être ce que vous ne voyez pas », avait déclaré la célèbre actrice américaine Marie Wilson en parlant du leadership des femmes dans les affaires, en politique et dans les médias.

Malheureusement, cela est encore vrai, notamment dans notre industrie où il est parfois difficile de trouver des spécialistes de sexe féminin.  Elles existent pourtant bel et bien, mais il semblerait que l’on donne rarement leur chance aux femmes ou qu’elles ne soient pas considérées comme suffisamment expérimentées pour partager des informations pertinentes lors de conférences ou de débats. Et le résultat est sans appel :  chaque jour, nous laissons passer de très nombreux talents féminins dans notre industrie.

Toutefois, plusieurs initiatives visent à attirer et retenir les femmes dans ce secteur dominé par les hommes, en luttant contre le déséquilibre hommes-femmes et en donnant davantage la parole aux femmes.

Voici cinq d’entre elles :

1- Expert Woman de la BBC

La BBC dispose d’un programme appelé « Expert Woman » (femme experte). Ce programme a été lancé pour lutter contre la disparité hommes-femmes parmi les spécialistes. En effet, les hommes sont presque quatre fois plus nombreux que les femmes à ce niveau de qualification au sein de la BBC. En outre, pour plus de parité, la BBC recherche des expertes qui apparaîtront à l’écran ou en tant que contributrices.

Le programme « Expert Woman » de la BBC est une collaboration entre la BBC Academy et Broadcast Magazine, avec l’aide de BBC Diversity, Creative Skillset, Channel 4, Sky, ITV, ainsi que l’industrie de la diffusion dans son ensemble. Toutes les candidatures sont acceptées, quel que soit le domaine d’expertise.

Le programme a permis l’élaboration d’une base de données de femmes qualifiées et la création d’une chaîne YouTube dédiée, dans le but d’accroître le nombre de contributrices pour les émissions TV et radio de la chaîne. Cliquez ici pour découvrir la chaîne YouTube.

Parallèlement, la BBC a développé différentes formations « Expert Women » très populaires qui offrent la possibilité de développer son réseau et d’accroître ses connaissances, afin de démystifier les médias et d’étoffer ses compétences.

Les initiatives dédiées aux femmes sont nombreuses au sein de la BBC. Le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la chaîne a rassemblé différents articles sur les femmes et rédigés par des femmes.

Visitez la chaîne YouTube du programme « Expert Woman » de la BBC

 2- Women in Technology Hollywood (WiTH)

Women in Technology Hollywood (les femmes et la technologie à Hollywood) a été cofondée par Nadya Ichinomiya et Rachel Souder-Arguedas. « Nous lançons une organisation parapluie afin de résoudre d’ici 2025 le problème des inégalités dans le secteur des médias, du divertissement et de la technologie », a expliqué Nadya Ichinomiya lors du Hollywood Innovation & Technology Summit de 2017.

Lorsqu’on lui a demandé comment cet objectif allait être atteint en huit ans, elle a expliqué qu’il est désormais possible de mobiliser des équipes pour résoudre les problèmes : le superpouvoir du secteur technologique associé à la capacité à diffuser le message en tirant parti de ce superpouvoir.

Jusqu’à présent, le développement professionnel, les services de tutorat et de réseautage, ainsi que l’engagement communautaire ont été les trois piliers de l’organisation WiTH. En aidant les femmes à bâtir des carrières solides et en les encourageant à partager, à collaborer et à inciter les nouvelles générations à prendre des responsabilités, l’organisation souhaite autonomiser toutes les femmes des secteurs des médias, du divertissement et de la technologie.

Enfin, les WiTH Leadership Awards se sont déroulés sur la scène principale du MESA le 17 mai. Ces prix récompensent les femmes et les hommes qui encouragent les femmes à devenir des dirigeantes fortes et confiantes. Tous les dons ont été remis à des organisations caritatives qui partagent les mêmes valeurs vis-à-vis des femmes.

Visitez le site Web de WiTH

3- Rise : groupe à but non lucratif pour la diversité des sexes

Initialement nommé Females in the Broadcast Industry (FBI, les femmes dans l’industrie de la diffusion), Rise est un groupe à but non lucratif qui promeut la diversité des sexes dans le secteur des technologies de la diffusion. Il a été fondé par Sadie Groom à la suite d’une enquête révélant la sous-représentation manifeste des femmes dans le secteur de la diffusion.

Le groupe organise des événements comme des débats, des réunions, des sessions de réseautage ou des ateliers, afin d’offrir de nouvelles opportunités aux femmes et de leur permettre de réussir sur le plan professionnel.

En février, le groupe a lancé au Royaume-Uni le premier programme de tutorat pour les femmes, afin d’aider celles qui occupent des postes dans les domaines de l’exploitation, l’ingénierie, les ventes, le marketing et la direction, en encourageant les échanges entre des professionnels expérimentés et les personnes mentorées lors de différentes rencontres.

Visitez le site Web de RISE

4- Women in Film & Television International (WIFTI)

Women in Film & Television (les femmes au cinéma et à la télévision) est un réseau mondial composé d’environ 14 000 membres répartis dans 47 filiales WIFTI en Europe, aux États-Unis, en Amérique latine, aux Caraïbes et en Océanie. Les membres du conseil d’administration sont donc originaires des quatre coins du monde : Allemagne, États-Unis, Royaume-Uni, Canada ou encore Suède.

Ce réseau offre la possibilité de mener des actions en créant votre propre filiale WIFTI à but non lucratif qui respecte les exigences existantes ainsi que d’autres conditions juridiques. En outre, vous devez partager les mêmes valeurs fondamentales et idéaux, à savoir multiplier les possibilités et appuyer la réussite professionnelle des femmes travaillant dans tous les domaines des médias : cinéma, TV, radio ou numérique.

Le 12 mai, lors du Festival de Cannes, le groupe a organisé un groupe de discussion intitulé « Working For Change: Filmmaking In the New Landscape » (Œuvrer pour le changement : la réalisation dans un nouvel environnement). La productrice suédoise Andrea Reuter a animé le débat entre la responsable du financement cinématographique Kristina Börjeson, la directrice de l’Alliance of Women Directors (alliance des réalisatrices) Kate Rees Davies, le PDG d’uMedia Adrian Politowski, et le vice-président et directeur exécutif de Variety Steve Gaydos.

Les participants ont discuté des inégalités en matière de recrutement, de poste et de rémunération des femmes sur le devant de la scène et en coulisses.

Visitez le site Web de WIFTI.

5- Women on TV

Women on TV (les femmes à la télévision) est le premier réseau télévisé OTT proposant à ses abonnés du contenu original créé par les femmes et pour les femmes, et se décrivant comme « une chaîne tout-en-un regorgeant d’émissions qui enthousiasment, éduquent et divertissent les femmes de tous âges ».

Créé en 2016 par Jayne Rios et Shea Vaughn, Women’s Broadcast Television Network (réseau de diffusion télévisée des femmes) compte aujourd’hui 30 millions d’abonnés sur ROKU, Apple TV, Chromecast et Amazon Fire TV.

WBTVN cible les femmes âgées de 25 à 60 ans, les mamans et les femmes actives, qui recherchent du contenu informatif, captivant et divertissant (mode de vie, affaires, environnement, santé, art, science, finance, etc.), avec des programmes originaux 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Lors d’un précédent entretien pour Talking Business, Shea Vaughn a parlé de la volonté de WBTVN de trouver des expertes qualifiées et passionnées ne disposant pas de leur propre plateforme afin de leur donner l’opportunité de se mettre en avant, ainsi que leur marque, auprès d’un plus large public et de délivrer des messages percutants.

Visitez le site Web de Women on TV

Vous avez découvert cinq initiatives exceptionnelles pour les femmes dans les médias, le divertissement et la technologie. Nous pensons que ces organisations vont permettre de provoquer les changements nécessaires dans notre secteur et de réduire grandement l’écart hommes-femmes qui existe actuellement. D’immenses efforts ont été fournis au cours des dernières années pour donner la parole aux femmes dans notre secteur et nous constatons que la situation s’améliore doucement.

Nous espérons pouvoir développer encore davantage ce sujet à l’avenir !

Leave a Reply