Publié le 25 Fév 2020
Partager

Paris, le 25 février 2020 Globecast, fournisseur mondial de solutions médias, salue l’avènement de l’Infrastructure as Code (IaC) et entame le déploiement de cette technologie appelée à jouer un rôle majeur dans le secteur des médias et des loisirs.

L’infrastructure programmable (IaC) est un processus de création et de gestion d’infrastructures basées sur le cloud qui utilise des scripts, donc du code. Le script est ensuite « lu », ou accepté, par des systèmes tels que CloudFormation d’AWS ou la solution cloud-agnostic de Terraform. Les systèmes créés à l’aide de l’IaC peuvent être aussi simples ou complexes que nécessaire. Ainsi, une infrastructure de playout complexe entièrement basée sur le cloud peut être générée de façon bien plus rapide et économique grâce à cette méthode.

« Prenez l’exemple du déploiement d’une nouvelle plateforme cloud pour un client utilisant l’IaC », a commenté Ian Redgewell, responsable de la gestion des médias chez Globecast. Tous les éléments nécessaires – les 50 serveurs, le logiciel à exécuter sur ces serveurs, le réseau, l’ensemble des adresses IP, les comptes utilisateurs, les autorisations de sécurité – tout cela peut être renfermé dans un seul document sous forme de code. Ce fichier est ensuite intégré aux systèmes susmentionnés pour créer l’infrastructure requise. »

Bien que la rédaction du code prenne un certain temps, ce processus supprime tout travail d’installation sur site et, atout majeur, supprime les processus manuels complexes et diversifiés de création de services cloud. Soulignons trois autres avantages manifestes : il devient possible de gérer facilement tous types de plateformes, de services ou de correctifs de sécurité en éditant le code, les modifications étant alors instantanément activées ; un système opérationnel peut être mis « hors service » en quelques secondes ; il peut ensuite être redéployé pour un autre lancement de service ou pour un événement ponctuel quasi-instantanément. Les événements sportifs ponctuels sont un parfait exemple des avantages de cette méthode.

Globecast a d’ores et déjà déployé l’IaC pour un projet relativement simple grâce auquel des fournisseurs de contenu publicitaire pour un client de Globecast peuvent appuyer simplement sur un bouton pour acheminer les publicités pertinentes via le cloud vers différents points de destination en vue de leur insertion par Globecast. Ainsi les fournisseurs de publicité n’ont pas besoin d’installer de logiciel propriétaire (différent selon le prestataire de services de playout) et peuvent se passer de technologies plus anciennes, telles que le protocole FTP. Ceci a permis à Globecast d’implémenter le système dans un délai infiniment plus court qu’auparavant. Cette approche permet également à Globecast de gérer facilement, en l’espace de quelques minutes, tous changements liés aux fournisseurs de publicité.

Comme le remarque I. Redgewell : « L’IaC est pour nous d’une importance cruciale pour maximiser le potentiel du cloud. Cette approche changera véritablement la donne. Elle s’imposera de plus en plus. Le gain en termes de délai de mise sur le marché est considérable, tout comme celui des réductions de coûts. Et la possibilité de réutiliser des systèmes entiers représente une avancée majeure. Le potentiel de réduction des coûts s’en trouve encore renforcé. Il est désormais possible de déployer des solutions très complexes, d’assurer leur maintenance, de leur apporter des modifications en toute simplicité et de supprimer des systèmes entiers ou de les redéployer en l’espace de quelques minutes. »